Droit du travail

 

Le travail c’est la santé !

Et pourtant…

droit dui travail cals avocat

 

Mauvaises conditions de travail, difficultés relationnelles croissantes, harcèlement moral ou burn-out (surmenage) peuvent transformer une relation de travail en véritable calvaire et mettre en danger la vie psychique mais aussi physique du salarié et de ses proches.

Il est vivement conseillé, dans l’intérêt du salarié, de ne pas laisser la situation se dégrader et prendre trop d’ampleur.

J’assiste fréquemment des salariés dans la recherches des solutions les plus adaptées en fonction de leur situation personnelle et de leurs objectifs.

 

Il peut s’agir de simples conseils pour tenter de remédier aux dysfonctionnements ou de modifier les relations avec l’employeur.

Si la rupture est « consommée » dans l’esprit du salarié, une intervention en amont pourra également permettre de « préparer » le dossier pour optimiser les conditions de la négociation d’une rupture conventionnelle ou d’une transaction.

 

Il en sera de même dans  l’hypothèse d’un licenciement du fait personnel du salarié, d’un licenciement pour faute ou pour un motif économique. Intervenir le plus tôt possible dans le dossier va, là aussi, permettre de neutraliser certains reproches de l’employeur et d’acter ses propres manquements.

droit du travail avocat calsPlus le dossier sera préparé et plus il sera possible de parvenir à une solution négociée avec l’employeur si celle-ci est conforme à l’intérêt du salarié qui fera ainsi l’économie d’une procédure longue (22 mois en moyenne devant le Conseil de prud’hommes, sans compter les délais d’appel), souvent coûteuse et parfois éprouvante.

La recherche d’une solution amiable pourra également se poursuivre devant le bureau de conciliation, entre avocats durant la procédure ou lors d’une médiation si celle-ci est organisée par les parties ou proposée par le juge.

A défaut, la procédure devant le Conseil de prud’hommes suivra son cours devant le bureau de jugement qui tranchera le litige.

 

N’hésitez pas à me consulter, nous trouverons, ensemble, la solution qui vous est la plus appropriée.

 

 

A partager